19/07/10: François Fillon : un discours historique devant le Congrès

Premier Premier ministre de la République à s’exprimer devant le Congrès de la Nouvelle-Calédonie, François Fillon a réservé le temps fort et son message politique à la représentation élue des trois provinces.
Accueilli par le Président du Congrès, Harold Martin, ce dernier a dans son discours exprimé « le souhait qu’un autre moment décisif vienne très vite maintenant, dans cette dynamique positive pour la Calédonie, celui de l’ouverture des discussions sur l’avenir de notre terre, son avenir institutionnel, son avenir humain. »
Souhait entendu par le Premier ministre, qui répond dans son discours : « Préparer 2014, c’est se donner les matériaux théoriques et pratiques pour, le moment venu, concevoir et négocier un système institutionnel calédonien qui, par définition sera original, au moins tout autant que l’a été il y a 12 ans le système actuel qui résulte de l’Accord de Nouméa ».
Auparavant, François Fillon était revenu sur le vœu du Congrès concernant les deux drapeaux, vœu devenu réalité : « Les deux drapeaux sont devenus une réalité sur ce territoire. Ensemble, côte à côte, leurs couleurs s’unissent dans le soleil, illustrant notre solidarité et votre identité. Plus qu’une réconciliation, ces deux drapeaux symbolisent un partage, ce partage entre les communautés qui guide l’esprit de l’Accord de Nouméa ».
Et le Premier ministre de la République d’ajouter : « Je veux croire que vos cœurs sont assez grands pour accueillir ces deux héritages, qui se tournent ensemble vers l’avenir ».

Retour aux actualités