04/12/10: Hommage à Jacques Lafleur

Le Président,  les membres du bureau et les élus du Congrès de la Nouvelle-Calédonie ont appris avec une très vive émotion la disparition de Jacques Lafleur.

Il aura été, avec Jean-Marie Tjibaou, l’artisan de la réconciliation et de la paix. Passionnément calédonien, attaché à une certaine idée de la France, humaniste, Jacques Lafleur, de par sa personnalité hors du commun, a marqué l’histoire de notre pays.

Elu pour la première fois à l’Assemblée territoriale en 1972,  il n’aura de cesse, tout au long de son parcours politique, au sein de notre Assemblée ou à la province Sud, de défendre les intérêts de la Nouvelle-Calédonie face à ses adversaires mais aussi parfois contre ses propres partisans.

Avec sa disparition, le pays tout entier se retrouve un peu orphelin, mais la voie de la paix est tracée.

Le Président,  les membres du bureau et les élus du Congrès de la Nouvelle-Calédonie salue la mémoire d’un Calédonien d’exception et s’associe à la douleur et au chagrin de sa famille et de ses proches.

Retour aux actualités