16/08/12: Signature d’une convention avec le Groupe Fer de lance

Le président du congrès reçoit la délégation du Groupe mélanésien du fer de lance venue évaluer l’avancement de la mise en œuvre de l’accord de Nouméa et signe l’avenant n° 1 à la convention de partenariat entre le congrès et le GFLM.
Le président du congrès de la Nouvelle-Calédonie, accompagné de membres du bureau, a reçu mardi soir à la villa du congrès,  la délégation ministérielle du Groupe mélanésien du fer de lance. Cette visite protocolaire s’inscrit dans le cadre d’une mission technique chargée d’évaluer l’avancement de la mise en œuvre de l’accord de Nouméa.M. Roch WAMYTAN, président du congrès a pu délivrer à la délégation le bilan de sa mandature à la tête de l’institution ainsi que des éléments d’information sur l‘activité du congrès au regard des orientations déclinées dans l’accord de Nouméa, soit le bilan législatif avec principalement le vote des trois derniers transferts de compétences (sécurité civile, droit civil et droit commercial), les commissions spéciales, les symboles et signes identitaires et enfin la coopération interparlementaire que mène le congrès dans la région pacifique. Au terme de son allocution, le président du congrès et le directeur général du groupe du fer de lance mélanésien, M. Peter FORAU, ont signés l’avenant n° 1 à la convention de partenariat et de soutien institutionnel entre les deux institutions signée le 27 février 2012 à Port Vila. Cette convention tend à permettre l’affectation d’une cadre diplômée kanak au secrétariat du groupe du fer de lance en tant que collaboratrice, assurer l’équipement du secrétariat en matériel de traduction et d’interprétariat afin de promouvoir la francophonie au sein des pays de la zone pacifique et d’accompagner le congrès de la Nouvelle-Calédonie dans sa démarche d’une meilleure intégration dans son milieu régional.

Retour aux actualités