18/10/12: Partage des responsabilités à la Présidence des deux commissions « Vie chère »

Le 17 octobre 2012, à 14h00, s’est réunie pour la première fois la Commission spéciale, avec les organismes représentant les employeurs, pour l’analyse d’accords économiques et sociaux. L’ordre du jour était la mise en place d’une méthodologie de travail.
A cette occasion, et dans le cadre du partage des responsabilités au sein de l’institution, le Président du Congrès a prononcé une courte allocution au terme de laquelle il a désigné M. Roch Wamytan pour le représenter à la présidence des deux commissions Vie chère.

Conscient de l’importance de cette problématique, le Président du Congrès suivra avec attention les travaux des commissions. La lutte contre la vie chère est, en effet, un dossier prioritaire pour le Congrès.

Le même jour, à 16h00, la Commission vie chère « Intersyndicale » a poursuivi ses travaux pour examiner les rapports de l’Autorité de la concurrence, relatif aux :
–    mécanismes d’importation et de distribution des produits de grande consommation en Nouvelle-Calédonie,
–    structures de contrôle en matière de concurrence en Nouvelle-Calédonie.

Vous trouverez ci-dessous l’allocution du Président :
« Mesdames, Messieurs,

Comme vous le savez, la vie chère est une des préoccupations majeures des Calédoniens.
Le congrès de la Nouvelle-Calédonie a créé, le 1er septembre 2011, une commission spéciale chargée de l’élaboration et du suivi d’accords économiques et sociaux.
De nombreuses réunions ont eu lieu avec l’Intersyndicale et les autres organisations représentatives. Des réunions fructueuses qui ont abouti, le 12 juin 2012, à la signature d’accords économiques et sociaux.
Le 27 août dernier, à la demande des organismes représentant les employeurs, le congrès a créé une nouvelle commission spéciale chargée d’étudier les Accords du 12 juin dernier et de faire des propositions complémentaires pour favoriser le développement économique et promouvoir l’emploi.
En sa qualité de président du congrès, Roch WAMYTAN a présidé la première commission vie chère. Je voudrais saluer – une fois n’est pas coutume – son travail et son engagement au sein de cette commission.
Il a souhaité poursuivre le travail engagé depuis 14 mois. Dans le cadre du partage des responsabilités au sein de l’Institution, j’ai décidé de répondre favorablement à cette demande et de le désigner pour me représenter au sein des deux commissions.
C’est donc lui qui présidera, sous mon autorité, la commission vie chère « Employeur ». C’est lui également qui continuera à présider la commission vie chère avec l’Intersyndicale.
Je vous remercie et vous souhaite bon courage pour vos travaux ! »
M. Gérard Poadja
Président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie

Retour aux actualités