20/06/2013 : Une convention avec le Fer de lance

Le congrès de la Nouvelle-Calédonie et le GFLM, Groupe Fer de lance mélanésien, ont signé une convention de partenariat.

Au terme de cette convention, le congrès de la Nouvelle-Calédonie s’engage a soutenir financièrement le fonctionnement du GFLM. Le principe d’une subvention a donc été renouvelé et son montant revu à la hausse (25 millions), elle permettra l’embauche de personnels. Le congrès va également apporter une aide technique dans le fonctionnement de certaines institutions de la région, comme le parlement du Vanuatu. En contrepartie, le GFLM s’engage entre autres à promouvoir la francophonie au sein de ses institutions.

 Commission plénière

La signature de cette convention a donné lieu à une cérémonie dans l’hémicycle du congrès, en présence des chefs de gouvernement de Papouasie, Vanuatu, Fidji et Salomon. En l’absence du président Gérard POADJA, qui s’était expliqué sur les raisons de sa non-présence à cette cérémonie, c’est le 1er vice-président Roch WAMYTAN qui a signé la convention au nom du congrès. Tout nouveau président du Fer de Lance, Victor TUTUGORO a signé le texte pour le GFLM.

Retour aux actualités