Le 25 juin 2013 : Cocktail d’ouverture des journées portes ouvertes « PAROLE & PARTAGE »

Conformément au souhait exprimé par le président du congrès Gérard POADJA, l’institution a ouvert ses portes au public.

Une opération prévue sur trois jours au cours de laquelle la plus large place a été laissée aux scolaires. De ce fait 1 500 lycéens et collégiens sont attendus durant ces portes ouvertes.  Il s’agit en effet de mieux faire découvrir l’institution, son rôle et ses missions, mais également les personnels qui y travaillent toute l’année. Cette opération portes ouvertes est organisée à l’occasion du 25ème anniversaire des Accords de Matignon, elle est rehaussée par la présence du conseiller d’État Alain Chrisnacht, négociateur de l’accord de Nouméa. Un cocktail était organisé mardi soir pour marquer l’ouverture de cette opération, le président du congrès y a prononcé un discours, dont voici le texte :

 Mesdames, Messieurs,

Je voudrais vous remercier, très sincèrement, d’être présents, ce soir, pour participer au cocktail d’ouverture des journées portes ouvertes « PAROLE & PARTAGE » du congrès de la Nouvelle-Calédonie.

Comme vous le savez, cette opération va mobiliser les élus et les agents du congrès pendant trois jours et demi, à partir de demain. Nous sommes très heureux de vous accueillir car ce verre de l’amitié que nous allons partager est l’aboutissement de plusieurs semaines de travail pour les équipes du congrès et les prestataires, que je tiens ici à remercier.

Je ne reviendrai pas longtemps sur le programme, que vous pouvez trouver sur les tables et à l’accueil du Congrès.

Je souhaite simplement insister sur l’objectif éducatif de cette opération. En effet, nombreux sont les établissements scolaires qui visitent les institutions calédoniennes, et je tiens plus que tout à mettre le Congrès à la portée de la jeunesse de notre pays.

Mais les journées PAROLE & PARTAGE du congrès s’adressent à tous, et en soirée, des conférences-débats seront organisées, le 26 juin à 18h00 et les 27 et 28 juin à 17h30.

La première conférence, le 26 juin, date anniversaire des Accords de Matignon, sera animée par M. Alain CHRISTNACHT qui nous fait l’honneur de sa présence. Je ne le présente pas. Je dirais simplement qu’il est aujourd’hui conseiller d’Etat, qu’il a été directeur de cabinet du ministre des DOM-TOM de 1988 à 1991, puis haut-commissaire de la république de 1991 à 1994, puis enfin conseiller pour l’intérieur et l’outre-mer au cabinet du premier ministre Lionel JOSPIN de 1997 à 2002. C’est un acteur et un grand témoin de cette période. Il vient témoigner, échanger avec les Calédoniens et nous faire part de ses réflexions sur la sortie de l’Accord de Nouméa et l’avenir du pays.

Les deux autres conférences, les 27 et 28 juin, seront animés par des experts calédoniens, archéologues, historiens ou juristes.

Pourquoi ces journées portes ouvertes « PAROLE & PARTAGE » ? Et pourquoi maintenant ?

Parce que je me suis rendu compte, après mon élection le 29 août 2012, que les Calédoniens ne connaissent pas la 1ère institution du pays. C’est pourtant l’endroit où siègent leurs représentants.

Par ailleurs, le congrès qui va être élusen mai 2014 va avoir un rôle essentiel à jouer dans la sortie de l’Accord de Nouméa, puisque c’est lui qui va fixer à la majorité des 3/5èmes la date de la consultation. Il m’a semblé important de pouvoir échanger avec les calédoniens, de pouvoir leur expliquer, de manière à apaiser les incertitudes et les peurs qui rendent parfois plus difficile la construction du destin commun.

C’est donc dans un véritable souci de transparence et d’information que j’ai décidé d’organiser ces journées portes ouvertes afin que les Calédoniens puissent se rendre compte, sur place, du rôle de l’Institution, de son organisation et de son fonctionnement. Qu’ils puissent également rencontrer les élus et les agents qui y travaillent.

L’occasion du 25ème anniversaire des Accords de Matignon était rêvée pour engager cet exercice de proximité avec les Calédoniens et d’information. Cette opération « PAROLE & PARTAGE » s’inscrit parfaitement dans l’esprit des Accords de Matignon et Nouméa. Et je voudrais remercier une nouvelle fois Alain CHRISTNACHT de nous honorer de sa présence.

Retour aux actualités