Meilleurs voeux pour cette nouvelle année !

Chers calédoniennes et calédoniens,

Je souhaite à l’aube de cette nouvelle année vous adresser mes vœux de bonne et heureuse année 2014 à vous, à vos familles et à tous vos êtres chers.

Mes pensées se portent tout particulièrement vers les malades, les handicapés, les prisonniers, les personnes en situation de précarité et tous ceux qui souffrent dans notre pays.

Cette tradition des vœux est aussi l’occasion de dresser un bilan de l’année écoulée.

2013 a été marquée par un contexte général de ralentissement de notre activité économique, les manifestations sociales contre la vie chère et les incertitudes face aux échéances à venir.

Au cours de cette année, nous avons donc tenté de répondre aux attentes de la population pour baisser le coût de la vie, réformer la fiscalité et moderniser notre économie.

Il nous faudra continuer de lutter pour assurer le minimum vital à tous et garantir une meilleure santé, un logement décent et une éducation de qualité.

Pour cela, nous devrons engager les réformes nécessaires pour financer les politiques publiques, préparer l’avenir et garantir une meilleure justice sociale.

Le ralentissement de l’activité minière du nickel a mis en lumière la nécessité de la mise en place d’une stratégie concertée au niveau du pays qui ne soit pas déconnectée du contexte international.

Dans ce contexte d’atonie générale, le développement des échanges sur notre région naturelle l’Asie-Pacifique s’avère cruciale, on ne peut rester repliés sur nous même.

Le processus de sortie de l’Accord de Nouméa est proche, il doit se conduire dans la paix, dans le respect des valeurs ancrées dans la société calédonienne et du souvenir des grandes figures qui se sont battues pour que puisse se dessiner le destin commun.

La fin d’un long processus politique tel que celui des accords de Matignon et de Nouméa, suscite inévitablement des interrogations, des peurs ou des inquiétudes de la population eu égard à d’éventuels changements pouvant impacter leur vie familiale, leur travail ou l’éducation de leurs enfants.

Dans ce contexte mouvant que certains pourraient instrumentaliser à d’autres fins que celle de l’intérêt général, il est impératif que nous fassions tous preuve d’un esprit de responsabilité, de discernement et de respect mutuel.

Le droit de décider de votre destin, vous appartient à vous population calédonienne, pas à votre classe politique. Cette dernière a par contre, l’immense charge de vous éclairer, tel que le conseille les Nations Unies, sur les différentes options que chacun appelle de ses vœux pour le devenir de ce pays. Et la majorité décidera.

Aussi, dans cette démarche, je formule vœu que cette année soit riche en solidarité, en audace et en créativité afin de pouvoir aborder les échéances futures en toute confiance.

C’est sur cette espérance que je vous souhaite Bonne année 2014.

Roch WAMYTAN

 

Cliquez sur le lien pour visionner notre carte virtuelle : voeux-fr

http://atelierb2dev.nc/cartes/2014/congres/fr/index.html

Retour aux actualités