Discours du Président Thierry SANTA lors de la troisième édition du congrès des jeunes

C’est avec une immense joie que je co-préside aujourd’hui, cette troisième édition du congrès des jeunes avec ma collègue Paule LEPEU.

Je tiens tout particulièrement à souhaiter la bienvenue aux nouveaux conseillers de la jeunesse calédonienne qui nous ont rejoints et saluer le travail accompli par leurs prédécesseurs.

Cette année, mesdemoiselles et messieurs, vous allez poursuivre vos travaux engagés sur l’amélioration de la condition des jeunes calédoniens.

Je sais tout le travail de préparation que vous avez fourni dans la perspective de cette séance et je souhaite que cette journée vous permette de formuler, de nouveau, votre vœu. Celui-ci sera envoyé comme le précédent aux différentes institutions calédoniennes et discuté en octobre prochain lors de la dernière séance de cette mandature.

Je note avec satisfaction les thèmes choisis que vous débattrez en commission ce matin:
-l’élaboration de divers supports sur les comportements violents des jeunes ;
-la couverture sociale généralisée ;
-l’aménagement des rythmes scolaires ;
-la protection de l’environnement pour améliorer notre cadre de vie ;
et enfin le choix de notre société pour demain.

Cette société de demain, c’est ensemble que nous devons la construire. j’ai confiance en vous et plus généralement dans la jeunesse de la Nouvelle-Calédonie pour bâtir cet édifice essentiel qui vous concerne prioritairement. Vous êtes la représentation de la société calédonienne et vous voir ici réunis dans cet hémicycle, hautement symbolique, nous encourage, nous élus du congrès, à poursuivre notre travail sur l’avenir partagé.

Je tiens enfin à remercier l’ensemble de nos partenaires, sans lesquels cet événement ne pourrait avoir lieu. Et notamment Madame le directrice de la DDEC qui met à contribution ses services pour l’hébergement et la restauration de nos jeunes élus.

Je cède maintenant la parole à Paule et souhaite une excellente journée de travail à tous au sein du congrès de la Nouvelle-Calédonie.

Retour aux actualités