Hommage à Michel ROCARD

En ouverture de séance publique, le 11 juillet 2016, le président Thierry Santa a demandé aux 54 Conseillers de la Nouvelle-Calédonie de respecter une minute de silence pour rendre un hommage à Michel Rocard, récemment disparu.

Dans son discours, empreint de respect, Thierry Santa souligne que « la France a perdu un grand homme d’État. La Nouvelle-Calédonie a ressenti cette disparition de manière très particulière, Michel Rocard [ayant] allumé la flamme de l’espoir après les événements d’Ouvéa. Dans la logique de cette méthode de dialogue, Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou trouvaient un accord à Paris. Depuis, notre territoire s’est rebâti sur de nouveaux équilibres, inspirés par Michel Rocard. Toujours en construction, notre Calédonie moderne doit beaucoup au pragmatisme et à l’audace de cet homme. »

Retrouvez ici l’intégralité de l’allocution du président Santa

 

Retour aux actualités