Conférence publique : la Nouvelle-Calédonie face à son destin

En 2018, date clé de la consultation sur la pleine souveraineté, la Nouvelle-Calédonie amorcera un nouveau virage institutionnel et politique, dans un monde qui a radicalement changé depuis les premières luttes pour la décolonisation. Vingt-huit ans après les accords de Matignon-Oudinot, où en est la Nouvelle-Calédonie ? Son modèle économique a-t-il fondamentalement changé ? Sa trajectoire de développement est-elle soutenable ? Quels sont les atouts et les options stratégiques qui s’offrent aux politiques pour affronter la mondialisation et poursuivre le processus de décolonisation négocié ?

Pour nourrir le débat local, un collectif de chercheurs comprenant des économistes, des géographes, des anthropologues, des sociologues et des juristes de différents instituts[1] s’est attelé à documenter et modéliser les mécanismes macroéconomiques et les profonds bouleversements à l’œuvre en Nouvelle-Calédonie.

Venez découvrir le fruit de ce travail qui a donné lieu à un ouvrage remarquable sur l’économie néo-calédonienne et les perspectives relatives à son avenir (Éditions IAC-Karthala-GEMDEV). Par Séverine BOUARD (IAC), Jean-Michel SOURISSEAU (Cirad), Vincent GERONIMI (Cemotev-USQPV), Séverine BLAISE (UNC) et Laïsa RO’I (IAC).

Mercredi 30 novembre 2016, à 18h, dans l’hémicycle du Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Entrée libre et gratuite

 

Plus de renseignements  : 43 74 21 / bonnet@iac.nc

[1] Institut Agronomique néo-Calédonien (IAC), Cirad, Centre d’étude sur la Mondialisation, les Conflits, les Territoires et les Vulnérabilités de Université Saint Quentin en Yvelines Paris Versailles (CEMOTEV-UVSQ), Université de Nouvelle-Calédonie (UNC), Centre des Nouvelles études sur la Pacifique (CNEP), Institut de recherche pour le Développement (IRD)

Retour aux actualités