Un socle commun pour tous nos enseignants

Ouvert en ce 30 novembre 2016 par le vice-recteur, l’ESPE et le congrès de la Nouvelle-Calédonie, le colloque « Quelle culture professionnelle commune des enseignants en Nouvelle-Calédonie ? » est le dernier de la saison universitaire à l’UNC.

De la maternelle à l’université, le métier d’enseignant présente des caractéristiques communes qui dépassent les « identités » particulières des enseignants du premier degré, du second degré ou de l’enseignement supérieur. La culture professionnelle commune s’appuie notamment sur des compétences propres à tous les professeurs, voire à l’ensemble des métiers de l’Éducation.

Yannick LERRANT, directrice de l’ESPE (formation des enseignants du premier degré) et le vice-recteur Jean-Charles RINGARD-FLAMENT se retrouvent, dans leurs discours d’ouverture, pour souligner que la culture professionnelle partagée par tous les enseignants est une notion très récente en Nouvelle-Calédonie.

L’objectif principal de ces deux jours de réflexion est donc d’interroger la notion de « culture commune » dans le contexte calédonien et d’ouvrir des chantiers susceptibles de la fortifier. Quels enseignants pour quelle réussite ? Dans le cadre de la mise en œuvre du projet éducatif calédonien, les institutions attendent des recommandations.

La réflexion sur un socle commun, de connaissances et de compétences, est fondamentale pour améliorer la réussite éducative de tous nos élèves

(Raphael LARVOR, directeur de cabinet du président Thierry SANTA)

 

 

Retrouvez le programme détaillé du colloque en cliquant sur l’image :

Retour aux actualités