Le Groupe mélanésien Fer de lance en visite

 Emmenée par le ministre des Affaires étrangères du Vanuatu, une délégation du secrétariat général du GMFL est en mission cette semaine sur notre territoire, avec un objectif affiché de renforcer la coopération économique dans la zone. Elle a été reçue ce 24 avril par Thierry Santa, président du Congrès, et Caroline Machoro, présidente de la commission des relations extérieures.

Le Groupe mélanésien Fer de lance (GMFL ou GFL) est une alliance de pays mélanésiens regroupant les îles Salomon, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Vanuatu, Fidji, l’Indonésie (membre associé) et le Front de libération nationale kanak et socialiste (FLNKS).

Le GMFL est officiellement créé en mars 1988 à Port-Vila (Vanuatu). La Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Îles Salomon et le Vanuatu en sont les trois membres fondateurs. Le FLNKS les rejoint en 1990.

Créé à l’origine par les États mélanésiens pour  regrouper leurs forces afin de peser dans la balance régionale et internationale en faveur de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, l’organisation a évolué depuis les années 1990 vers un accord de coopération économique, renforcé par une volonté de solidarité inter-mélanésienne. L’accord commercial du GMFL, qui a été signé en 1993, est compatible avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le 23 mars 2007, les membres signent l’Accord d’établissement du Groupe mélanésien Fer de lance, qui régularise l’organisation au regard du droit international, créant par la même occasion un secrétariat général permanent, installé à Port-Vila.

Album photo complet ici

Retour aux actualités