Hommage aux victimes de crimes racistes et antisémites et aux Justes de France

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Dimanche 16 juillet en fin de journée, Sutita SIO-LAGADEC pour le congrès de la Nouvelle-Calédonie, les représentants de nos différentes institutions et nos Anciens Combattants ont procédé à un dépôt de gerbes au monument aux Morts, place Bir-Hakeim à Nouméa.

Soixante-quinze ans après la rafle du Vél d’Hiv (plus de 13 000 Juifs envoyés vers les camps de la mort par le régime vichyste en 1942, NDLR), la commémoration marquait la Journée nationale d’hommage à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites et d’hommage aux Justes de France.

Le titre de Juste est décerné au nom de l’État d’Israël  depuis 1953 à ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Au 1er janvier 2012, 24 355 Justes parmi les nations de 46 pays ont été honorés, dont 3 550 Français (source : le Souvenir Français).

Plus de photos ici

Retour aux actualités