Hommage au tour cycliste de Nouvelle-Calédonie

Je présente toutes mes condoléances à la famille de Mathieu Riebel, et ma solidarité à son équipe, à toute la caravane et au monde cycliste en général.

Il demeure qu’avant ce drame, le Tour 2017 a été une épreuve magnifique, à Ouvéa comme sur la Grande Terre, une épreuve animée avec des changements nombreux de maillots de leader, et d’un très haut niveau sportif.

Le vainqueur et ses deux dauphins sont des espoirs du cyclisme français. La victoire de Léo Danes de l’OPT que je félicite n’en est que plus méritoire. J’y associe évidemment Enrick Lebars de Moducal et Erwan Brenterch à qui je souhaite un bon rétablissement.

Toute la suite du peloton mérite aussi un hommage particulier, aussi bien les costauds qui ont brillé, que les équipiers, courageux dans leur discrétion. Une pensée également pour ceux qui ont du abandonner.

J’associe à cet hommage les équipes, comme les partenaires, sans lesquels cette épreuve sportive ne pourrait avoir lieu.

A Gérard Salaün, à toute l’équipe d’organisation, j’exprime ma solidarité dans ce drame qui vous touche profondément.

Cependant, le Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie est une manifestation sportive sans équivalent sur notre territoire, manifestation sportive doublée d’un formidable événement de cohésion sociale.

J’en veux pour preuve la participation, pour la deuxième année consécutive, et cette fois-ci jusqu’à Tiabet, des équipes de Walenu Iaai que je félicite.

J’en veux également pour preuve l’importante participation féminine de cette année, des féminines que je félicite ainsi que toute l’équipé d’organisation de « AU TOUR D’ELLES »

Gérard, Mesdames et Messieurs les membres du Comité, je sais que vous êtes très affectés par le drame d’hier. Mais votre travail est admirable et il touche désormais, avec Walenu Iaai, tous les jeunes de Calédonie.

Aussi, en même temps que j’ai exprimé ma compassion dans les circonstances présentes, je tiens à vous manifester mes encouragements à poursuivre votre action pour les temps à venir. Parce que la Nouvelle-Calédonie et les jeunes cyclistes valent bien le Tour Air France.

Thierry SANTA
Président du Congrès de Nouvelle-Calédonie

Retour aux actualités