La date de la consultation fixée au 4 novembre

Débat de plusieurs heures lundi 19 mars 2018 lors de la séance publique dédiée au vote de la délibération fixant la date de la consultation référendaire et son exposé des motifs.  Si la date du 4 novembre  a fait l’unanimité, en revanche le débat a été vif autour de l’exposé des motifs. La délibération a toutefois été adoptée à la majorité des 3/5e.

Un exposé des motifs à caractère politique pour voter une délibération à caractère historique, tel a été le positionnement des 38 voix qui ont voté pour, celles des indépendantistes (UC-Nationalistes et FLNKS et UNI) et celles de Calédonie ensemble.

Quatorze voix ont voté contre, celles du Rassemblement, du MPC et des Républicains Calédoniens, pour s’opposer à un texte jugé déséquilibré et obsolète, qu’ils auraient préféré strictement administratif. Pour la circonstance, le président du Congrès a laissé le premier vice-président présider la séance et a siégé dans l’hémicycle pour pouvoir intervenir dans le débat.

Cette séance publique intervient à une semaine de la tenue du comité des signataires, le 27 mars à Paris, où il s’agira notamment de travailler à la formulation de la question qui sera posée lors de la consultation.

Retour aux actualités