Le Congrès accueille la Conférence des dirigeants des services publics du Pacifique

Thierry SANTA, le président du Congrès, a accueilli en ce mardi 5 juin 2018 au matin, cette réunion qui regroupe chaque année des responsables des administrations des États de la région  et qui se tient pour la première fois à Nouméa, du 4 au 7 juin.

Cette 15e édition réunit quinze pays de la région et une quarantaine de participants qui échangent sur la thématique d’ « un gouvernement ouvert et transparent ». Initiée par les services du Gouvernement, cette conférence est la deuxième à laquelle participe la Nouvelle-Calédonie qui a participé pour la première fois l’année dernière en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Divers intervenants calédoniens, représentants de l’État, de la Nouvelle-Calédonie et des juridictions administratives, se succèdent pour exposer le fonctionnement de la Nouvelle Calédonie. Ils traitent tour à tour du contexte institutionnel, du rôle de l’État et du contrôle de la légalité des actes des collectivités, du contrôle du juge administratif, du contrôle de la Chambre territoriale des comptes, de la commande publique, de l’accès à la fonction publique, de l’administration électronique et des limites de la transparence avec le cas du droit d’accès aux documents administratifs.

Mis à part le Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie est le seul pays francophone, membre de cette conférence. Son modèle est donc bien différent de celui des autres pays, davantage calqué sur les rouages de l’administration anglo-saxonne. Cette conférence s’inscrit dans la droite ligne de la politique d’ancrage de la Nouvelle-Calédonie dans son environnement régional.

Retour aux actualités