Hommage aux morts pour la France en Indochine

Thierry SANTA, le président du congrès de la Nouvelle-Calédonie, a déposé une gerbe et s’est recueilli ce matin, place Bir Hakeim à Nouméa, en présence des autorités civiles et militaires. Depuis 2005, le 8 juin est la Journée nationale d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Indochine, qui a sévi entre 1945 et 1954 dans l’ancienne colonie d’Indochine française. Implanté dans la ville de Fréjus, en métropole, le mémorial dédié aux morts pour la France en Indochine abrite près de 24 000 sépultures de militaires et de civils.

Retour aux actualités