chargement

Réforme de l’école primaire



La délibération portant organisation de l’enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie a été adoptée le jeudi 10 janvier 2019. La réforme propose de mieux accompagner les élèves, d’abord par une meilleure cohérence durant la scolarité obligatoire entre le primaire et le secondaire. Cette mise en cohérence se traduit notamment par une nouvelle organisation des cycles d’enseignement, avec la création d’un cycle 3 à cheval sur l’école et le collège.

L’objectif de meilleur accompagnement des élèves induit aussi la redéfinition des programmes, qui permet en outre de dégager un temps d’enseignement complémentaire d’accompagnement personnalisé. Un socle commun de connaissances de connaissances, de compétences et de valeurs contextualisé à la Nouvelle-Calédonie a été adopté.

La réforme entrera en vigueur à la rentrée 2020 pour pouvoir consacrer l’année 2019 à la formation des équipes du premier degré, de la maternelle au CM2. La scolarité calédonienne obligatoire de 5 à 16 ans est ainsi réformée en totalité. Votée en décembre 2016, la réforme du collège contextualisée à la Nouvelle-Calédonie faisait suite à l’adoption du projet éducatif calédonien de janvier 2016.

Mise en cohérence entre l’école et le collège

Cette mise en cohérence se traduit par la création d’un cycle 3 à cheval sur l’école et le collège, mais aussi par l’apprentissage obligatoire des éléments fondamentaux de la culture kanak (hors les langues vernaculaires), le parcours civique scolaire et ses différents axes éducatifs (santé, environnement, media, instruction civique et morale, défense et sécurité), le parcours d’éducation artistique et culturelle, la création d’un Conseil école-collège et l’adoption d’un livret scolaire unique durant toute la scolarité obligatoire.

Redéfinition des cycles

Les cycles sont revus pour durer 3 ans et inclure la première année du collège. Le cycle 1 concerne l’école maternelle, le cycle 2 des apprentissages fondamentaux inclut le CP, le CE1 et le CE2. Le cycle 3 dit de consolidation regroupe le CM1, le CM2 et la 6e.

L’apprentissage de la méthodologie

Si le volume horaire hebdomadaire d’enseignement reste inchangé à 26 heures, il inclut désormais 1 h 30 d’enseignement complémentaire dédié à la méthodologie. Ce temps d’enseignement complémentaire est dégagé grâce à la modification des programmes.

L’apprentissage des langues

L’enseignement des langues vernaculaires ne sont pas obligatoires mais leur apprentissage est proposé. Il est optionnel pour les enfants dont les familles en font la demande. L’anglais est obligatoire, à raison d’une heure et demie par semaine assurée par des enseignants agréés. Dans le cadre de l’innovation pédagogique, des écoles bilingues français/langue océanienne ou étrangère peuvent être créées.






Nos dernières actualités
    Web TV S'abonner à la chaine

    prochaine diffusion
    de séance publique

    Le 26 août à 14 h 00 min


    • Projets d’ordonnance

      Le 25 juillet à 9 h 00 min