fbpx
chargement

Parution du rapport d’activité 2020



 Le congrès de la Nouvelle-Calédonie publie pour la deuxième année consécutive son rapport d’activité. Ce deuxième rapport d’activité annuel est relatif à l’année 2020, qui correspond à la deuxième année de la Vème mandature de l’Accord de Nouméa. Il intervient alors que l’institution a célébré au cours de l’année 2020, 21 ans d’exercice du pouvoir législatif et 135 ans d’existence.

Les indicateurs clés de la deuxième année de la Ve mandature

Ce rapport retrace le bilan du congrès sur l’ensemble de l’année 2020, soit du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020. Toutefois, pour l’activité institutionnelle, il a été décidé de préciser le chiffrage des indicateurs clés du 16 janvier 2020 au 15 janvier 2021, date de la clôture de la dernière session budgétaire.

Vitalité de l’activité parlementaire

Au niveau du travail parlementaire, si l’on compare la première année de la cinquième mandature, si l’on compare les chiffres de ce rapport d’activité 2020 à ceux de l’année précédente, on note l’adoption de 34 textes en plus, une progression de 80,6 % du nombre d’amendements en séance publiques, le dépôt de 13 motions préjudicielles dont 12 ont été adoptées, l’adoption de plus de 100 modifications en commission et plus de 530 heures de réunion de travail. « Ces données témoignent d’une vitalité parlementaire et d’une appropriation des outils procéduraux par les élus », constate le secrétaire général du congrès Vidjaya TIROU.

A noter également : 77% des textes ont été adoptés à l’unanimité. « Preuve qu’au-delà de nos divergences, nous sommes tous unis dans une même dynamique, un unique objectif la croissance en tous points et le bien vivre au sein de notre pays », témoigne le président du congrès, Roch WAMYTAN, en ouverture de l’ouvrage.

Gestion de crise

Le second point à retenir est que cette année 2020 a été profondément marquée par la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19.  Bien qu’impactée dans son travail parlementaire et administratif, l’assemblée a poursuivi ses travaux, en mode dégradé mais sans aucune interruption. L’implication forte des conseillers de la Nouvelle-Calédonie dans la gestion de crises s’est notamment traduite par la création de deux missions d’information, un outil parlementaire nouveau pour le congrès de la Nouvelle-Calédonie.

Le président Roch WAMYTAN retient ainsi qu’« au cours de l’année 2020, le congrès est apparu comme un véritable facilitateur dans les discussions inter-institutionnelles. En tant que première institution calédonienne, le congrès représente la diversité et l’unité du peuple calédonien et il incarne ce rôle de médiateur dans la gestion de situations de crise. »

Le rapport d’activité 2020 du congrès de la Nouvelle-Calédonie est à télécharger dans la bibliothèque du site internet du congrès : https://www.congres.nc/lassemblee/bibliotheque/

(Cliquez ici sur l’image)






Nos dernières actualités
    Web TV S'abonner à la chaine


    • Commission permanente

      Le 4 mars 2020 à 9 h 00 min