fbpx
chargement

Les élus font le point sur le secteur de la Recherche en Nouvelle-Calédonie



En présence du gouvernement, la commission plénière du 2 juillet 2021 était dédiée au secteur de la Recherche. Le paysage de la recherche en Nouvelle-Calédonie et la trajectoire du consortium de Coopération pour la Recherche, l’Enseignement Supérieur et l’Innovation en Nouvelle-Calédonie (CRESICA) ont été présentés aux conseillers de la Nouvelle-Calédonie. Une séance plénière organisée à l’initiative du Conseil Consultatif de la Recherche (CCR), qui avait proposé une première séance de ce type en 2016.

Un chargé de mission d’Etat, 12 organismes et un consortium

La présentation du paysage de la recherche en Nouvelle-Calédonie a été faite par Cyril Marchand, le chargé de mission Recherche et technologie au haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie.

Les 12 organismes de recherche qui composent le CCR étaient présents et ont également fait un point sur leurs activités respectives. Gael Lagadec pour l’UNC, Edouard Hnawia pour l’IRD, Benoît Soulard pour l’IFREMER, Laurent l’Huillier pour l’IAC, Marc Jouan pour l’Institut Pasteur, Véronique Berteaux-Lecellier pour le CNRS, France Bailly pour le CNRT, Sandra Maillot Win-Nemou pour l’IANCP, Jean-Marie Chabanis pour le CHT et Olivier Chateau pour l’Aquarium des Lagons, Laurent Maggia pour le CIRAD et Vincent Mardhel pour le BRGM.

En deuxième partie de séance, Gaël Lagadec, président de l’Université de la Nouvelle-Calédonie et du consortium pour la Recherche, l’Enseignement Supérieur et l’innovation en Nouvelle-Calédonie (CRESICA) a présenté la trajectoire du CRESICA et ses projets en cours.

Le CCR, des scientifiques en appui des politiques publiques

Pour rappel le CCR a été créé par l’article 38 de la loi organique de 1999 et a notamment pour mission d’accompagner une stratégie de recherche qui contribue au développement de la Nouvelle-Calédonie. Il peut rendre un avis ou formuler des recommandations sur les stratégies de recherche et d’innovation en lien avec les politiques publiques de la Nouvelle-Calédonie.

A savoir également : le CCR a initié, en cette année 2021, une série de visites dans les organismes de recherche en Nouvelle-Calédonie. La première visite s’est déroulée le 28 juin à l’Institut Pasteur. Accompagnés par les membres de la commission Santé et protection sociale du congrès, les élus ont constaté avec intérêt un renouveau et une dynamique de la recherche calédonienne avec la présence de nombreux jeunes chercheurs calédoniens qui travaillent sur des projets importants pour la santé de la population, tels que la lutte contre la leptospirose, la dengue, l’antibiorésistance ou encore la recherche sur les plantes traditionnelles.






Nos dernières actualités
    Web TV S'abonner à la chaine

    prochaine diffusion
    de séance publique

    Le 28 juillet à 9 h 00 min


    • Commission permanente

      Le 4 mars 2020 à 9 h 00 min