fbpx
chargement

Coopération : Apprendre des dispositifs qui font leur preuve chez nos voisins



Dans le cadre de l’actuelle mission du congrès de la Nouvelle-Calédonie à Wellington, Nouvelle-Zélande, pour sceller une entente de coopération interparlementaire, le président Roch WAMYTAN et sa délégation de la Nouvelle-Calédonie ont rencontré Billy MACFARLANE, ancien baron de la drogue, qui a profité de ses 14 ans en prison pour apprendre la langue maorie Te Reo.

Billy anime un programme d’apprentissage de cette langue à destination de la jeunesse issue des gangs. Soutenu par le gouvernement et les forces de police néo-zélandais, ce programme est aujourd’hui inclus dans les conditions de remise en liberté sous caution avec pour objectif de réduire le récidivisme et de faciliter la réinsertion. Un débat a eu lieu entre Billy MACFARLANE et la délégation calédonienne sur la problématique et les solutions à apporter à la réinsertion sociale des jeunes à leur sortie de la prison.


En savoir plus. Portée par le président Roch WAMYTAN, la politique de coopération multilatérale actuellement menée par le congrès permet aux membres de différentes assemblées de se réunir et d’échanger autour de grandes thématiques qui nous rassemblent et qui participent à la définition concrète des axes de politiques publiques. En clair, ces relations offrent des perspectives enrichissantes pour les populations.






Nos dernières actualités
    Web TV S'abonner à la chaine


    • Commission permanente

      Le 4 mars à 9 h 00 min